A / A / A
Article

Mise à l’abri, hospitalité ou accueil des réfugiés : les ambiguïtés irrésolues du camp de La Linière

Suite au démantèlement du camp du Basroch, à Grande-Synthe, et à l’installation des réfugiés sur le nouveau camp de La Linière, au printemps 2016, Michaël Neuman et Franck Esnée ont souhaité revenir sur l'expérience de La Linière et sur l’objet « camp », sa nature et sa gestion. Cet article a été publié dans Alternatives Humanitaires, numéro 5 (juillet 2017).

Nouveau dossier à découvrir sur les #famines, les contextes dans lesquels elles surviennent et les réponses opé https://t.co/N5elrpGyCz
Nouveau dossier à découvrir sur les contextes ds lesquelles les #famines surviennent et les dispositifs de réponse https://t.co/N5elrpGyCz
Une femme marche sur une route près de la ville de Humera, en Ethiopie.
Cahier

A qui s'adresse l'aide alimentaire d'urgence? La réponse internationale à la "famine" éthiopienne de l'an 2000

Le pouvoir éthiopien aurait-il consciemment entravé la marche du système national de réponse aux crises pour produire une « urgence humanitaire » dans une zone périphérique et récupérer sous forme d’aide alimentaire le manque à gagner lié à la guerre et à la suspension des aides au développement ? Les bailleurs de fonds auraient-ils cautionné cette manipulation ? A vrai dire, le problème semble un peu plus complexe. La réalité se situe entre l’histoire sainte et la thèse de la machination scabreuse. C’est cette réalité compliquée que nous voudrions approcher, ce qui nous impose un détour préalable par l’économie alimentaire du pays et sa gestion politique.

Un tank s'avance sur une route tandis que des personnes s'enfuient en sens inverse.  Kibumba, est du Congo.
Article

Recension du livre "Qu'on nous laisse combattre et la guerre finira. Avec les combattants du Kivu"

Voici une recension du livre de Justine Brabant "Qu'on nous laisse combattre et la guerre finira. Avec les combattants du Kivu" (Editions La Découverte, 2016), rédigée par Marc Le Pape et publiée dans le numéro 228 de la revue Tiers Monde. Nous avions reçu Justine Brabant en juin 2016 à l'occasion d'une conférence du Crash dédiée à son livre. 

Le camp de La Linière, à Grande Synthe, en Juillet 2016
Article

Mise à l’abri, hospitalité ou accueil des réfugiés : les ambiguïtés irrésolues du camp de La Linière

Suite au démantèlement du camp du Basroch, à Grande-Synthe, et à l’installation des réfugiés sur le nouveau camp de La Linière, au printemps 2016, Michaël Neuman et Franck Esnée ont souhaité revenir sur l'expérience de La Linière et sur l’objet « camp », sa nature et sa gestion. Cet article a été publié dans Alternatives Humanitaires, numéro 5 (juillet 2017).

RENCONTRES
& DÉBATS

De gauche à droite, Michèle Diaz, Bertrand Draguez, Olivier Bouchaud et Thierry Allafort durant une conférence sur l'épidémie d'Ebola
Débat

La politique de la peur, MSF et l'épidémie d'Ebola

Michaël Neuman

De nombreuses questions ont émergé de la réponse à l'épidémie d'Ebola qui a touché l'Afrique de l'Ouest entre 2014 et 2016. Elle a donné lieu, au sein de Médecins Sans Frontières et au-delà, à des discussions et controverses. A l'occasion de la parution du livre « La politique de la peur: MSF et l'épidémie d'Ebola », coordonné par Michiel Hofman et Au Sokhieng de la section belge de MSF, le CRASH a organisé une conférence/débat le mardi 2 mai 2017 au siège de MSF, animée par Michèle Diaz, journaliste à Rfi et spécialiste des questions santé.

Voir tous les rencontres et débats

Publications

Un tank s'avance sur une route tandis que des personnes s'enfuient en sens inverse.  Kibumba, est du Congo.
Article

Recension du livre "Qu'on nous laisse combattre et la guerre finira. Avec les combattants du Kivu"

Voici une recension du livre de Justine Brabant "Qu'on nous laisse combattre et la guerre finira. Avec les combattants du Kivu" (Editions La Découverte, 2016), rédigée par Marc Le Pape et publiée dans le numéro 228 de la revue Tiers Monde. Nous avions reçu Justine Brabant en juin 2016 à l'occasion d'une conférence du Crash dédiée à son livre. 

Le camp de La Linière, à Grande Synthe, en Juillet 2016
Article

Mise à l’abri, hospitalité ou accueil des réfugiés : les ambiguïtés irrésolues du camp de La Linière

Suite au démantèlement du camp du Basroch, à Grande-Synthe, et à l’installation des réfugiés sur le nouveau camp de La Linière, au printemps 2016, Michaël Neuman et Franck Esnée ont souhaité revenir sur l'expérience de La Linière et sur l’objet « camp », sa nature et sa gestion. Cet article a été publié dans Alternatives Humanitaires, numéro 5 (juillet 2017).