Points de vue

MSF intervention in care homes Olmo Calvo/MSF Point de vue

Je n’applaudis pas à 20 heures

10/05/2020 Jean-Hervé Bradol

Les EHPAD sont les grands oubliés de la réponse à l'épidémie. Pour les personnels, la consigne était claire : continuer à travailler et à offrir une alternative à une hospitalisation. Peu importe les conditions. Pour les pensionnaires, mourir seuls, et sans traitement pour apaiser ses souffrances. 

Lire la suite
Camp de rétention de Dar El Jebel Michaël Neuman / MSF Point de vue

En Libye, les oubliés

02/03/2020 Michaël Neuman

Michaël Neuman a passé une dizaine de jours en Libye, auprès des équipes de Médecins Sans Frontières qui travaillent notamment dans des centres de détention pour migrants. De son séjour, il ramène les impressions suivantes qui illustrent le caractère lugubre de la situation des personnes qui y sont retenues, pour des mois, des années, et celle plus difficile encore de toutes celles victimes d'enlèvements et de tortures.

Lire la suite
Ngala, Nigeria: Emergency aid to victims of violence and displacement Sylvain Cherkaoui/COSMOS Point de vue

Mortalité : révisons les seuils d’alerte

25/06/2018 Fabrice Weissman

Le taux brut de mortalité (TBR) est l’un des indicateurs les plus couramment utilisés à MSF et dans le milieu humanitaire pour évaluer le degré de gravité d’une crise sanitaire au sein d’une population donnée. Il est communément admis qu’un taux supérieur ou égal à un mort pour dix mille personnes et par jour caractérise une situation d’urgence nécessitant une réponse immédiate. Or l’usage du « seuil d’urgence standard de 1/10 000/jour » est très discutable : il contrevient aux recommandations que se sont données les organisations humanitaires et ne tient pas compte de la baisse de la mortalité observée dans l’ensemble du monde au cours des 30 dernières années.

Lire la suite
Rwanda John Parkin Point de vue

Rwanda : Judi Rever et la recherche à tout prix d’un deuxième génocide

06/06/2018

L’ouvrage de Judi Rever, In Praise of Blood, récemment paru, a gagné très rapidement une audience internationale. Il consiste en une double mise en accusation : celle du Front patriotique rwandais (FPR) et de son chef, Paul Kagame, mais aussi celle des États et des institutions internationales, qui ont contribué à ce que les crimes commis par le FPR contre des civils hutus depuis 1990 demeurent impunis. L’ouvrage de Judi Rever ne s’en tient pas à la seule investigation, il est conçu comme un réquisitoire au sens juridique du terme : la description des massacres est conduite de façon à établir la qualification de génocide. Et c’est justement cette articulation entre enquêtes et preuves à finalité judiciaire qui, à notre sens pose un problème.

Lire la suite
13 avril 1994. Réfugiés rwandais à la frontière entre le Burundi et le Rwanda Xavier Lassalle/MSF Point de vue

L’histoire, le droit et la politique face aux génocides

05/04/2018 Jean-Hervé Bradol

La parution du livre de la journaliste Judi Rever, In Praise of Blood, consacré aux violences commises par la rébellion armée du Front patriotique rwandais (FPR), a relancé les discussions au sujet de l’existence d’un « double génocide ». L’un commis contre les Tutsis sous la direction du gouvernement intérimaire du Rwanda qui prend le pouvoir en avril 1994, après l’assassinat du président Habyarimana. L’autre commis contre les Hutus par le FPR qui s’empare du pouvoir en juillet 1994. Autant la réalité du génocide des Rwandais tutsis prête peu à controverses dans le monde des études rwandaises, autant l’évocation de celui qui aurait frappé les Hutus déclenche des polémiques aussi violentes que confuses. A l’origine de cette confusion, les différentes définitions d’un terme utilisé par au moins trois disciplines : l’histoire, le droit et la politique.

Lire la suite
Une femme et deux enfants traversent une route dans le camp de réfugiés de Domiz, au Kurdistan Irakien Yuri Kozyrev/Noor Point de vue

Quand les camps deviennent des villes

06/03/2017 Rony Brauman

Rony Brauman aborde le sujet des camps de réfugiés et leur transformation, au fil du temps, en véritables entités urbaines. Cet article a été publié dans le numéro 366 d'Alternatives Economiques.

Lire la suite
Un homme et ses enfants sous une tente au port du Pirée en Grèce Mohammad Ghannam Point de vue

En Europe, opposer l’hospitalité au cynisme

21/06/2016 Michaël Neuman

La journée mondiale des réfugiés aura été l'occasion d'un rappel quasi-unanime du cynisme des politiques européennes en matière d'immigration et d'asile : la dissuasion au prix du sacrifice de milliers de personnes comme seule politique d'accueil de gens qui fuient la guerre, les persécutions ou des conditions de vie qu'ils jugent intenables.

Lire la suite