A / A / A

Afghanistan

illustration découpler malnutrition et mortalité
Article

Découpler dénutrition et mortalité ?

Cette année tous les indicateurs sont au rouge : sécheresse, prix élevé des céréales et des engrais encore aggravé par la guerre en Ukraine, baisse des importations et spéculations, multitude de conflits armés, nombre record de réfugiés à nourrir, désengagement des bailleurs de fonds…. Mis à part les criquets, tous les déterminants des pénuries alimentaires sévères sont réunis, de l’Afghanistan au Sahel en passant par le Yémen, la Corne de l’Afrique et le sous-continent indien. Au point de remettre en cause les acquis des années qui ont suivi la crise de 2005 au Niger en matière de traitement de la dénutrition qui marquait le point de départ d’une amélioration globale des prises en charge de la malnutrition dans les territoires où elle est ordinaire. L’heure est à l’appel à une mobilisation générale pour limiter l’ampleur de la catastrophe qui s’annonce. Interview de Jean-Hervé Bradol par Elba Rahmouni.