A / A / A

Médecins Sans Frontières et les sorties de guerre

Jean-Hervé
Jézéquel

Directeur adjoint pour l'Afrique de l'Ouest, International Crisis Group

Jean-Hervé Jézéquel a d'abord travaillé en tant que consultant pour Crisis Group en Guinée en 2003, avant de devenir analyste senior pour la région du Sahel en mars 2013. Il a également travaillé pour Médecins Sans Frontières en tant que coordinateur terrain au Libéria et chercheur.

Camille
Perreand

Diplômé de l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP), Camille Perreand a été chercheur au Crash dans le cadre d'un stage.

Après la guerre, l'après-guerre : ce passage d'un contexte à l'autre, dont les lignes de partage ne sont pas si simples à tracer, pose la question de l'évolution des dispositifs d'assistance mis en place par MSF et des discours qui légitiment ses opérations. Avec la fin de la guerre disparaît ce qui motivait initialement le déploiement des équipes MSF. Le temps des doutes succède alors au temps des certitudes. Comment MSF appréhende-t-elle son rôle face aux enjeux de l'après-guerre -stabilisation, reconstruction- et de ses nouveaux acteurs ? Comment (re)définit-elle ses stratégies et ses actions ?

C'est de ces questions qu'ont discuté Jean-Hervé Jézéquel et Camille Perreand à l'occasion de la sortie du cahier CRASH « Médecins Sans Frontières et les sorties de guerre », autour de deux cas particuliers : le Katanga et le Libéria.

Pour citer ce contenu :
Jean-Hervé Jézéquel, Camille Perreand, Médecins Sans Frontières et les sorties de guerre, 17 mars 2011, URL : https://msf-crash.org/fr/rencontres-debats/medecins-sans-frontieres-et-les-sorties-de-guerre

Si vous souhaitez critiquer ou développer cet article, vous pouvez nous retrouver sur Twitter ou directement sur notre site.

Contribuer

Événements passés