A / A / A

Hommage à Bert Ingelaere

Date de publication

Nous apprenons la nouvelle du décès de Bert Ingelaere. Nous nous associons par la pensée à la peine de ses amis, de ses collègues ainsi qu’à sa famille.

Bert Ingelaere avait participé en 2019 au colloque « Violences extrêmes » organisé conjointement par MSF et la Maison des Sciences de l’Homme. Il y avait fait le bilan de son enquête de grande envergure menée sur le terrain de 2005 à 2012 durant quarante mois sur les modalités des gacaca, la justice transitionnelle mise en œuvre par le gouvernement rwandais. Pour l’ouvrage « Violences extrêmes. Enquêter, secourir, juger » conçu à partir du colloque, il nous a donné un article sur les formes multiples de vérité en jeu dans les tribunaux gacaca. Il était issu du dernier chapitre de sa thèse qui n’avait pas été repris, faute de place, dans son livre « Inside Rwanda’s gacaca courts ». C’était donc un inédit de Bert qui a été publié dans The Journal of Humanitarian Affairs et Violences extrêmes.

Avant de choisir une carrière d’anthropologue, Bert avait eu une formation philosophique qu’il n’oublia pas. Ainsi, son travail sur les formes de vérité s’inspire-t-il explicitement de philosophes tels que Michel Foucault et Gilles Deleuze. Il a su allier cette inspiration à ses démarches d’enquêtes que l’on peut qualifier de perfectionnistes tant elles étaient méticuleusement contrôlées. Nous sommes heureux d’avoir publié cet article qui est une illustration de la démarche de Bert toute de rigueur et de subtilité. Quelle tristesse de perdre ce chercheur qui aurait pu encore tant faire et aussi cet ami qui était un nice guy, comme l’écrivent ses collègues anglophones.
 

Pour citer ce contenu :
Hommage à Bert Ingelaere, 7 février 2022, URL : https://msf-crash.org/fr/blog/hommage-bert-ingelaere

Si vous souhaitez critiquer ou développer cet article, vous pouvez nous retrouver sur Twitter ou directement sur notre site.

Contribuer

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question consiste à tester si vous êtes ou non un visiteur humain et à éviter les demandes automatisées de spam.